Tir de missile nord-coréen : Moscou et Pékin "préoccupés par l'escalade des tensions"

  • A
  • A
Tir de missile nord-coréen : Moscou et Pékin "préoccupés par l'escalade des tensions"
La Chine appelle à la retenue après le tir balistique de la Corée du Nord samedi@ str / YONHAP / AFP
Partagez sur :

Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping "ont discuté en détail la situation sur la péninsule coréenne" lors d'une rencontre à Pékin.

La Russie et la Chine sont "préoccupées par l'escalade des tensions" dans la péninsule coréenne après le tir d'un missile par la Corée du Nord en violation des résolutions de l'ONU, a indiqué dimanche le Kremlin.

"Préoccupés par l'escalade des tensions". Le président russe Vladimir Poutine et le président chinois Xi Jinping "ont discuté en détail la situation sur la péninsule coréenne" lors d'une rencontre à Pékin et "les deux parties ont exprimé leur préoccupation par l'escalade des tensions", a déclaré à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Un appel à la retenue. La Chine avait auparavant fait part de son opposition "aux violations par la Corée du Nord des résolutions du Conseil de sécurité" et appelé toutes les parties en présence à "la retenue".

De nombreuses rencontres pour Poutine. La Corée du Nord a tiré dimanche matin un missile balistique qui a parcouru environ 700 km avant de s'abîmer en mer du Japon, selon l'armée sud-coréenne. Vladimir Poutine et Xi Jinping se sont entretenus lors d'une rencontre bilatérale, puis autour d'un déjeuner de travail, après avoir participé dans la matinée à l'ouverture du sommet des Nouvelles routes de la soie à Pékin. Dans l'après-midi, le président russe a également rencontré le président tchèque Milos Zeman et devait s'entretenir ensuite avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras et le Premier ministre chinois Li Keqiang.