Times Square : le suspect inculpé

  • A
  • A
Times Square : le suspect inculpé
@ REUTERS
Partagez sur :

Cet homme d’origine pakistanaise a reconnu mardi son implication.

Il a "reconnu son implication". Deux jours après l’attentat manqué de Times Square, les enquêteurs américains ont interpellé un suspect. Il s’agit du dernier propriétaire en date du véhicule tout-terrain piégé abandonné samedi soir dans le célèbre quartier new-yorkais. Il a été inculpé mardi de cinq chefs d'accusation par un tribunal de Manhattan, dont celui de tentative d'usage d'une arme de destruction massive.

Cet homme d’origine pakistanaise, identifié comme Faisal Shazad âgé de 30 ans, a été arrêté à l'aéroport John F. Kennedy de New York alors qu'il tentait de quitter le pays en direction de Dubaï, au terme d'une chasse à l'homme de 48 heures lancée par les autorités américaines.

En tout, ce sont trois passagers qui ont été débarqués par les autorités américaines à d'un vol d'Emirates. La compagnie a indiqué avoir dû ensuite "prendre toutes les mesures de sécurité requises, en évacuant l'appareil, en le fouillant ainsi que l'ensemble des passagers et en contrôlant les bagages". Emirates, dont le vol a été retardé de plus de sept heures, a affirmé qu'elle "coopère avec les autorités locales".

Qui est impliqué dans cet attentat ?

Le principal suspect, qui a acquis la citoyenneté américaine et qui vit dans le Connecticut, a acheté la voiture piégée en liquide il y a trois semaines, selon le New York Times. Il se serait rendu au Pakistan récemment. "Les enquêteurs tentent de découvrir si cet homme ou d'autres personnes impliquées dans cet attentat déjoué ont été en contact avec des personnes ou des groupes à l'étranger", poursuit le quotidien, citant des responsables fédéraux.

Cet attentat déjoué impliquerait plusieurs personnes et aurait des ramifications à l'étranger, avaient indiqué des sources proches des forces de l'ordre un peu plus tôt. La recherche des suspects est confiée à la force anti-terroriste (Joint Terrorism Task Force, JTTF) du département de la Justice. De son côté, la police, qui visionne des cassettes de vidéosurveillance et étudie de près le véhicule et l'engin explosif, recherchent toujours un homme blanc d'une quarantaine d'années filmé par une caméra surveillance au moment des faits près du 4x4.

Deux nouveaux suspects arrêtés ?

Mardi, les autorités pakistanaises ont interpellé à Karachi deux suspects. Ils auraient un lien avec Faisal Shazad et apparaîtrait comme dans une liste de communications téléphonique.

Le véhicule contenait une bombe apparemment composée de propane, d'essence et d'engrais non explosifs. "Je pense que quiconque disposant du type de matériels retrouvés dans la voiture abandonnée à Times Square a l'intention de semer la terreur", a déclaré Robert Gibbs, porte-parole de la Maison blanche. "Je dirais que quiconque agissant de la sorte doit être traité de terroriste", a-t-il ajouté. Le maire de New York Michael Bloomberg a qualifié l'attentat déjoué de "travail d'amateur" mais, selon les autorités, si l'engin avait explosé, il aurait produit des boules de feu potentiellement meurtrières.