Tillerson promet la mort prochaine du chef de l'Etat islamique

  • A
  • A
Tillerson promet la mort prochaine du chef de l'Etat islamique
Al-Baghdadi avait proclamé son "califat" en juin 2014.@ AFP PHOTO / HO / AL-FURQAN MEDIA
Partagez sur :

Le secrétaire d'Etat américain a promis mardi la mort prochaine d'Abou Bakr al-Baghdadi.

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a promis mardi lors d'une réunion de la coalition internationale anti-djihadistes la mort prochaine du chef du groupe Etat islamique Abou Bakr al-Baghdadi. "Presque tous les adjoints de Abou Bakr al-Baghdadi sont morts, y compris le cerveau des attentats de Bruxelles, Paris et d'ailleurs. Ce n'est qu'une question de temps avant que Baghdadi lui-même rencontre le même destin", a déclaré le chef de la diplomatie américaine en accueillant les 67 autres pays membres de la coalition contre les djihadistes en Syrie et en Irak réunis à Washington.

Traqué par les forces occidentales. Abou Bakr al-Baghdadi "est vivant" mais "a quitté Mossoul" à l'approche des troupes irakiennes, avait affirmé le 9 mars un responsable du Pentagone. Le chef de l'EI est traqué par le commandement américain des forces spéciales (Socom) et les agences de renseignement américaines, comme l'avait été le chef d'Al-Qaïda Oussama Ben Laden, tué en mai 2011. C'est à Mossoul qu'Al-Baghdadi avait proclamé son "califat" en juin 2014. Les troupes irakiennes ont déjà reconquis la partie Est de la ville et s'apprêtent à prendre d'assaut la vieille ville dans la partie Ouest, où de féroces combats sont attendus.