Donald Trump nomme Thomas Bossert à la sécurité et Jason Greenblatt aux négociations internationales

  • A
  • A
Donald Trump nomme Thomas Bossert à la sécurité et Jason Greenblatt aux négociations internationales
En constituant son équipe, Donald Trump a fait appel à un ancien conseiller adjoint à la sécurité intérieure de George W. Bush. @ JIM WATSON / AFP
Partagez sur :

Donald Trump a nommé mardi Thomas Bossert, ancien conseiller adjoint à la sécurité intérieure de Bush, à la sécurité; et Jason Greenblatt, avocat de la "Trump Organisation", aux négociations internationales.

Le président élu continue de constituer son futur gouvernement. Donald Trump a annoncé mardi avoir nommé Thomas Bossert, ancien conseiller adjoint à la sécurité intérieure de George W. Bush, comme conseiller de la Maison blanche pour la sécurité et la lutte contre le terrorisme dès le mois de janvier. Thomas Bossert dirige actuellement un cabinet de conseil en gestion des risques et coopère avec l'Atlantic Council, un cercle de réflexion, pour les questions liées à la sécurité informatique. Selon Le Washington Times, Donald Trump dit de lui qu'il "maîtrise la complexité des défis de la sécurité intérieure, du contre-terrorisme et de la cybersécurité." Et de poursuivre : "Il sera un atout précieux pour notre administration". 

Jason Greenblatt aux négociations internationales. Le président élu a également nommé mardi son conseil juridique en chef à un poste de "représentant spécial en charge des négociations internationales", une nouvelle fonction au sein de l'administration américaine. Jason Greenblatt, qui a travaillé en tant qu'avocat au sein de la "Trump Organisation", assistera le président "dans les négociations internationales de tout type et pour les accords commerciaux à travers le monde", indique l'équipe de transition. "Jason est un de mes conseillers les plus proches et en qui j'ai le plus confiance", assure Donald Trump. Juif orthodoxe, âgé d'une cinquantaine d'années, Jason Greenblatt avait déjà conseillé le candidat républicain pendant la campagne sur les relations entre Israël et les Etats-Unis.