Theresa May : l'attaque de Londres ne change rien au calendrier du Brexit

  • A
  • A
Theresa May : l'attaque de Londres ne change rien au calendrier du Brexit
Theresa May était au Parlement britannique jeudi.@ HO / AFP
Partagez sur :

Un porte-parole de la Première ministre britannique a assuré jeudi que l'attentat de Londres ne changeait rien au calendrier du Brexit, qui doit être déclenché le 29 mars.

L'attaque de mercredi aux abords du Parlement à Londres n'affectera en rien la décision de la Première ministre Theresa May d'invoquer l'article 50 du Traité de Lisbonne le 29 mars, acte qui déclenchera officiellement le processus du Brexit, a déclaré jeudi un porte-parole du 10 Downing Street.

Un divorce sous deux ans. Le recours à cet article du traité inaugurera une période d'une durée maximale de deux ans durant laquelle seront négociées les conditions de divorce entre la Grande-Bretagne et le reste de l'Union européenne. Mercredi, Londres a été la cible d'un attentat revendiqué par le groupe État islamique : un assaillant a tué trois personnes et a fait une quarantaine de blessés devant Westminster avant d'être abattu par les forces de police.