Thaïlande : les responsables politiques convoqués par l'armée

  • A
  • A
Thaïlande : les responsables politiques convoqués par l'armée
Des soldats démantèlent le camp des manifestants anti-gouvernementaux@ Reuters
Partagez sur :

Au lendemain du coup d'Etat, l'armée a convoqué 144 personnalités des deux bords politiques. 

L'INFO. L'armée étend ses tentacules sur le vie politique thaïlandaise. 144 responsables politiques ont été convoqués au lendemain du coup d'Etat proclamé par le chef de l'armée. Le Premier ministre par intérim et l'ex-Première ministre Yingluck Shinawatra se sont rendus au QG de l'armée.

On ne sait pour l'instant pas exactement de quoi vont parler les responsables politiques avec les militaires qui ont proclamé un coup d'Etat jeudi. Selon un responsable militaire, "il y a 38 personnes qui ont répondu à la convocation ce matin, dont Niwattumrong" Boonsongpaisan, qui dirigeait le gouvernement intérimaire depuis le limogeage de la Première ministre Yingluck Shinawatra.

Des membres des deux camps sont visés par cette convocation.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

COUP D'ETAT - L'armée menace de bloquer les réseaux sociaux

REPORTAGE - A Bangkok, le calme règne en façade

L'INFO - La loi martiale décrétée en Thaïlande

CELA DEVAIT ARRIVER - La Thaïlande, une cocotte-minute prête à exploser

CONFLIT AU LONG COURT - La crise politique s'éternise en Thaïlande