Textile : Leclerc présent au Bangladesh

  • A
  • A
Textile : Leclerc présent au Bangladesh
L'enseigne Leclerc était partenaire depuis plus de 10 ans de l'usine textile qui a pris feu au Bangladesh jeudi 9 mai provoquant la mort de huit personnes.@ REUTERS
Partagez sur :

Comme Auchan, Carrefour et Camaïeu, Leclerc travaillait avec l'usine qui a pris feu le 9 mai dernier.

L'enseigne Leclerc était partenaire depuis plus de 10 ans de l'usine textile qui a pris feu au Bangladesh jeudi 9 mai provoquant la mort de huit personnes, selon une information du JDD confirmée Michel-Edouard Leclerc. "Oui absolument, nous étions clients. Il y a une enquête pour savoir si l'incendie est criminel. Le fournisseur était sous audit social (et socialement en progrès depuis deux ans) mais la poursuite des échanges était conditionnée au résultat d'un audit sécurité en septembre" prochain, déclare Michel-Edouard Leclerc, patron de l'enseigne.

>> À lire aussi : Textile : les Français présents au Bangladesh

Par ailleurs, l'enseigne française s'engage à signer prochainement l'accord sur la sécurité des usines textiles au Bangladesh déjà paraphé par de grandes marques comme l'italien Benetton, l'espagnol Zara, le britannique Marks and Spencer ou le suédois H&M, a précisé un porte-parole du groupe. Deux semaines après l'effondrement d'un immeuble abritant des ateliers textile qui a fait plus de 1.000 morts, un incendie s'est également déclaré dans un immeuble de Dacca abritant des ateliers de confection dont Tung Hai qui est le fournisseur de Leclerc.