Texas : une deuxième explosion redoutée

  • A
  • A
Texas : une deuxième explosion redoutée
Il y aurait plusieurs morts selon les médias locaux. On ne connait pas l'origine de l'explosion.@ REUTERS
Partagez sur :

Au moins deux personnes ont été tuées à Waco, au Texas et plus d'une centaine blessées.

ACTU. Plusieurs explosions ont été entendues dans une usine d'engrais à West, à côté de Waco au Texas. On n'en connait pas l'origine pour le moment.

Bilan.On ne connait pas, pour le moment, le nombre total de victimes. Les autorités ont confirmé la mort d'au moins deux personnes, des membres de l'équipe médicale venue aider après l'explosion. Une chaîne locale, KWTX news, qui cite le responsable des services d'urgence, parle de 60 à 70 morts, mais les autorités refusent de donner la moindre confirmation. En outre, elles ont confirmé qu'il y avait au moins cent blessés.

>> A lire également : les images de l'explosion, ici.



18.04-waco

Une boule de feu. La déflagration a été entendue à plusieurs kilomètres à la ronde et une épaisse fumée noire s'est aussitôt dégagée de l'usine. L'explosion a envoyé une boule de feu d'une trentaine de mètres de large dans l'air, ont indiqué des témoins aux médias locaux. "C'est comme si une bombe nucléaire avait explosé", a déclaré Tommy Muska, le maire de West, sur CNN.

>> Ils racontent la violence de l'explosion, ici.

L'explosion s'est produite dans l'usine West Fertilizer, a indiqué par téléphone à l'AFP le porte-parole des pompiers, Don Yeager, précisant que son origine n'avait pas encore été déterminée. "L'explosion a provoqué des incendies dans les bâtiments adjacents", a-t-il ajouté. Les secours et les autorités craignent maintenant que le feu ne se répande avec "le vent du nord attendu dans la nuit".

Crainte d'une deuxième explosion. Selon CNN, les autorités locales craignent maintenant que le feu ne se propage et qu'un deuxième réservoir d'engrais explose. Patrick Swanton, membre de la police de Waco a demandé aux journalistes et à toute personne se trouvant à Waco de ne pas se rendre sur le site de l'usine. "Ce n'est pas sécurisé, on ne sait pas ce qui peut se passer", a-t-il déclaré aux médias.

Pompiers et secours sur place. Des pompiers ont été blessés par une seconde explosion alors qu'ils intervenaient sur les lieux, selon la chaîne de télévision CBS. "C'est le chaos total", a déclaré Cheryl Marak, une élue locale, à ABC News Rradio. "Il y a des ambulances et des camions de pompiers partout", a-t-elle précisé. Les personnes blessées ont été évacuées vers un stade pour y recevoir les premiers soins.

18.04-stade-waco-secours

Les autorités locales ont appelé les Américains à ne pas se rendre sur le site. "Nous avons déjà toute l'aide nécessaire. Il y a des gens qui viennent de plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde, ce n'est pas nécessaire", a déclaré D.L Wilson, porte-parole des services de sécurité publique du Texas, aux médias.



Une centaine d'habitations détruites. Les chaînes d'informations américaines diffusent des images de l'incendie sur les réseaux sociaux. ici, ABC News précise qu'une centaine de maisons et entreprises ont été détruites par les flammes. Le chérif Parnell McNamara, interrogé par la BBC évoque "une scène de guerre". "Je n'ai jamais vu ça", a-t-il ajouté.



Un précédent curieux. Le 19 avril 1995, Timothy McVeigh et ses complices avaient fait exploser un camion rempli d'engrais chimique devant le bâtiment fédéral d'Oklahoma city. Un attentat perpétré il y aura exactement dix-huit ans, demain.

Ce drame intervient deux jours après l'attentat qui a été perpétré sur la ligne d'arrivée du marathon de Boston  et qui a fait trois morts et 180 blessés lundi, selon un dernier bilan.