Tentative de putsch en Turquie : "On ne sait pas vraiment ce qu'il se passe"

  • A
  • A
Tentative de putsch en Turquie : "On ne sait pas vraiment ce qu'il se passe"
@ AFP
Partagez sur :

Julia, Franco-Turque de 28 ans qui vit à Istanbul raconte la confusion totale qui règne alors que l'armée tente de renverser le président turc Recep Tayyip Erdogan.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

La Turquie a vécu une nuit totalement confuse après l'annonce d'une tentative de coup d'état de l'armée peu avant minuit vendredi soir. L'agitation nocturne a atteint son apogée avec le bombardement du Parlement et des tirs de militaires sur la foule qui défilait dans la rue en soutien au président Erdogan. Une situation particulièrement difficile à vivre et comprendre pour les habitants sur place, privés d'informations.

"Beaucoup de chaînes de télé bloquées". "On a entendu les hélicoptères au-dessus de nous pendant une vingtaine de minutes, puis les imams qui chantaient à plusieurs moments, sans s'arrêter, alors que ce n'était pas l'heure de la prière. On ne sait pas vraiment ce qui se passe, on ne sait pas comment ça va tourner et comment ça va se finir", témoigne sur Europe 1 Julia, une Franco-Turque de 28 ans qui habite Istanbul. "Il y a beaucoup de chaînes de télé turques qui sont bloquées, on ne peut pas les regarder". 

La liberté d'expression limitée. La jeune femme, qui travaille dans l'hôtellerie depuis deux ans et demi dans la capitale économique du pays, n'a "pas du tout entendu parler" des tirs de l'armée sur la foule à Istanbul. "Je ne comprends pas tout à ce qui se dit à la télé. Mais de toute façon, ce sont des choses que la télé ne dirait pas parce qu'il y a un droit de liberté d'expression très restreint ici", commente-t-elle avant de donner un exemple. "Quand il y a des attentats à Istanbul, je suis informée par des amis qui vivent à l'autre bout du monde, alors que moi, qui habite pourtant dans le pays, je suis prévenue bien plus tard".