Tensions sur l'esplanade des Mosquées

  • A
  • A
Tensions sur l'esplanade des Mosquées
Une rampe d'accès menant à l'esplanade des Mosquées a été fermée par la police israelienne.@ REUTERS
Partagez sur :

Israël a décidé de fermer un accès. C'est une "déclaration de guerre", a répliqué le Hamas.

La police israélienne a fermé lundi, pour cause de "sécurité des visiteurs", une passerelle menant à l’esplanade des Mosquées. Côté israélien, cette fermeture est censée permettre de protéger la rampe de bois construite en remplacement d'un pont en pierre endommagé par une tempête de neige et un tremblement de terre en 2004.           

Une "déclaration de guerre"

Mais pour le Hamas, cette fermeture est synonyme de "déclaration de guerre". Même si l’accès fermé est surtout emprunté par les touristes non musulmans, pour Fawzi Barhoum, porte parole du Hamas, "Cette mesure grave traduit le plan israélien d'agression contre la mosquée Al-Aqsa, qui a déjà commencé dans les faits. Cet acte agressif représente une déclaration de guerre religieuse contre les lieux saints musulmans à Jérusalem".

"L'entrée à Al-Aqsa pour les touristes est contrôlée par Israël et nous exigeons du gouvernement israélien qu'il restitue les clefs de la porte au Waqf", avait indiqué Cheikh Azzam al-Khatib, le directeur du Waqf, organisme chargé de l'administration des biens musulmans.

"L’esplanade ouverte aux fidèles"

Tous les accès à l’Esplanade de Mosquées ne sont pas fermés. "L'esplanade des Mosquées est ouverte comme d'habitude aux fidèles musulmans", a insisté la police israélienne dans un communiqué.