Témoignage : l'épouse du premier détenu de Guantanamo accueilli en France

  • A
  • A
Témoignage : l'épouse du premier détenu de Guantanamo accueilli en France
Partagez sur :

L'Algérien Lakhdar Boumediene, détenu pendant plus de sept ans à la prison américaine de Guantanamo, est attendu avant la fin de la semaine prochaine en France. Sa femme, qui vit chez ses parents avec ses deux filles de 13 ans et 8 ans, raconte sa "vie vraiment horrible".

"Ca fait sept ans que je n'ai pas vu mon mari" : depuis l'Algérie, où elle vit avec ses deux filles de 8 et 13 ans, Abassia Bouadjimi raconte la vie sans son mari, Lakhdar Boumediene, qui a passé toutes ces années emprisonné à la prison américaine de Guantanamo.

Pour elle, comme pour ses filles, la fin du cauchemar est proche : après avoir été complètement blanchi par la justice américaine, son mari est attendu avant la fin de la semaine prochaine en France, où il sera le premier détenu étranger accueilli.

Après l'arrestation de Lakhdar Boumediene, 42 ans, à Sarajevo fin 2001 et surtout son transfert à Guantanamo, Abassia Bouadjimi, bien qu'elle ait acquis la nationalité bosniaque, ne pouvait plus subvenir seule aux besoins de ses filles. Elle a donc trouvé refuge dans sa famille en Algérie. "Mes parents m'ont soutenu", affirme-t-elle, "mais je ne disais pas que mon mari était à Guantanamo".