Téléréalité : un pasteur meurt mordu par un serpent

  • A
  • A
Téléréalité : un pasteur meurt mordu par un serpent
Jamie Coots lors de la cérémonie.@ Capture d'écran du journal télévisé ABC
Partagez sur :

MORSURE FATALE - Un pasteur du Kentucky était convaincu que les croyants ne pouvaient être atteints par une morsure de serpent... Il est mort.

Pratique séculaire. C’est un des commandements de l’Evangile selon le culte pentecôtiste. Saint-Marc écrit que les vrais croyants pourront prendre des serpents dans leur mains et boire un poison mortel... sans problèmes. Jamie Coots, pasteur du Kentucky, était issu d’une famille de manieurs de serpents depuis trois générations. Il est mort dimanche des suites d’une morsure survenue lors du tournage de l’émission Snake Salvation. Une émission qui suivait justement Jamie Coots et ses proches pour comprendre pourquoi cette pratique, bien qu’illégale, persiste dans les zones rurales de la "Church Belt"américaine (le sud-est du pays).

Foi inébranlable. Rapportée sur le site de la chaîne National Geographic qui diffusait l’émission, l’information laisse songeur quant au degré de croyance de Jamie Coots. "Même après avoir perdu la moitié de son doigt suite à une morsure, après avoir vu plusieurs ecclésiastiques mourir pour la même raison, il pensait toujours qu’il devait accepter les morsures et suivre sa Sainte destinée".

D'autres victimes. Jamie Coot avait déjà été condamné à un an de liberté surveillée en 2013 pour avoir transporté des serpents venimeux dans le Tenessee. Un autre pentecôtiste, Marc Wolford, est décédé en mai 2012 après s’être fait mordre par un serpent lors d’une cérémonie en Virgine occidentale. Et on dénombre encore 125 églises où se pratique la manipulation de serpents venimeux.