Taxe sur les ventes de marijuana : Schwarzenegger ouvre le débat

  • A
  • A
Taxe sur les ventes de marijuana : Schwarzenegger ouvre le débat
Partagez sur :

Le gouverneur de Californie (ouest) Arnold Schwarzenegger a déclaré mardi soir être ouvert à un débat sur l'imposition des ventes de marijuana. Il reste cependant opposé à la légalisation de cette drogue dans son Etat.

Taxer les ventes la marijuana, pourquoi pas. Légaliser, non. Le gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger semble être sensible aux résultats d’un récent sondage qui a montré qu'une majorité de Californiens se disait favorable à la légalisation de la marijuana. Autre argument qui plaide en la faveur d’une taxe : les caisses de l’Etat le plus peuplés des Etats-Unis sont vides.

"C'est le moment d'en débattre", a donc estimé la star de cinéma devenu gouverneur. "Je suis toujours favorable à un débat ouvert sur des idées permettant d'accroître les recettes" de l'Etat californien, a-t-il poursuivi. "Nous devons étudier de près les pays qui ont légalisé la marijuana et d'autres drogues et voir l'impact que cela a eu", a relevé le gouverneur.

Schwarzenegger a souligné que dans tous les cas une décision sur la légalisation de la marijuana ne devait pas être prise dans le seul but d'augmenter les recettes fiscales de l'Etat. Avec ses 36,5 millions d'habitants, soit un Américain sur huit, le grand Etat de l'ouest recevra une large part du plan de relance du président Barack Obama.

En Californie, la marijuana peut être prescrite à des fins médicales ou thérapeutiques, une politique qui tranche avec la loi fédérale interdisant tout usage de drogue.