Tapie rattrapé en Belgique par le fisc français

  • A
  • A
Tapie rattrapé en Belgique par le fisc français
La justice belge a saisi une partie du patrimoine de Bernard Tapie.@ MAXPPP
Partagez sur :

A la demande de Bercy, le fisc belge a effectué une saisie conservatoire de plus de 2 millions d’euros.

L’INFO. Nouveaux ennuis en vue pour Bernard Tapie. L’homme d’affaires, qui doit être entendu en novembre par les juges financiers chargés de l’enquête sur l’arbitrage dans le dossier Adidas, est aussi dans le collimateur de l’administration fiscale belge. La justice belge a en effet saisi une partie de son patrimoine dans le cadre d’une autre action judiciaire, dans laquelle Bernard Tapie se voir réclamer plus de 15 millions d’euros d’arriérés d’impôt sur le revenu… en France. Explications.

01.07 tapie france 2 930620

© CAPTURE ECRAN FRANCE 2

Des arriérés d’impôt depuis les années 1980. En France, le fisc estime que Bernard Tapie lui doit 15 millions d’euros, pour des arriérés d’impôt remontant à la période 1989-1991, ce que l’intéressé conteste. Des procédures ont été engagées et le fisc français a demandé de l’aide à l’administration fiscale belge le 6 septembre dernier, selon le site Mediapart.

Une loi européenne. La législation européenne permet en effet aux administrations fiscales de s’entraider dans les affaires de recouvrement de créances. Le fisc belge n’a pour le moment pas confirmé avoir reçu une demande de Paris. Mais le 10 septembre, un huissier s’est rendu devant l’ancien domicile de Bernard Tapie, à Bruxelles. Là, il a déposé un courrier expliquant que la justice belge allait saisir plus de 2,6 millions d’euros sur son patrimoine en Belgique, à titre conservatoire.

Une holding en Belgique. Cela fait treize ans que Bernard Tapie n’habite plus à Bruxelles. En revanche, son fils, Laurent, vient de s’installer dans le très chic quartier d’Ixelles, refuge des exilés fiscaux. Et surtout, Bernard Tapie a fait enregistrer en Belgique une holding avec plus de 200 millions d’euros au capital.

"C’est pour le spectacle". "Ils me saisissent des comptes déjà saisis", a réagi Bernard Tapie, évoquant la décision en juillet des juges financiers de saisis une partie de ses biens, notamment des comptes à l’étranger. L'homme d'affaires a d'ailleurs sa propre explication sur cette saisie-conservatoire en Belgique : "c’est pour le spectacle".

---------------------------

A LIRE AUSSI SUR EUROPE1.FR

L'INFO - Une enquête pour fraude fiscale" url_id="241235">L'INFO - Une enquête pour fraude fiscale
Une enquête sur une société de la famille Tapie
ARBITRAGE - Tapie assigné pour " url_id="238731">ARBITRAGE - Tapie assigné pour "faute"
RÉACTION - " url_id="228283">RÉACTION - "C'est un complot", dit Tapie
RETOUR SUR - Bernard Tapie à son tour mis en examen" url_id="226857">RETOUR SUR - Bernard Tapie à son tour mis en examen
ENQUETE - Combien reste-t-il à Tapie ?" url_id="223819">ENQUETE - Combien reste-t-il à Tapie ?
ZOOM - Les tribulations judiciaires de Bernard Tapie" url_id="226631">ZOOM - Les tribulations judiciaires de Bernard Tapie