Baccouche : le terrorisme "pas uniquement un problème tunisien"

  • A
  • A
Baccouche : le terrorisme "pas uniquement un problème tunisien"
@ Europe 1
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre tunisien des Affaires étrangères a évoqué le problème global dans lequel s'inscrit l'attaque qui a touché Tunis mercredi.

22 personnes au moins sont mortes dans une sanglante attaque, mercredi à Tunis. Au soir de l’attaque terroriste qui a touché le musée du Bardo dans la capitale, le ministre tunisien des Affaires étrangères Taïeb Baccouche était l’invité d’Europe 1. Le diplomate est revenu sur le contexte régional dans lequel s’inscrit son pays. Il estime que la situation chaotique en Libye voisine a permis la prolifération de la violence en Tunisie. Le terrorisme "n’est pas uniquement un problème tunisien. Il est maghrébin, africain, méditerranéen et mondial", a déclaré Taïeb Baccouche.



Taïeb Baccouche : Le terrorisme "n’est pas qu...par Europe1fr

"Des velléités terroristes et des cellules dormantes". Il réfute le terme de "lutte armée" pour parler des troubles sécuritaires qui perturbent régulièrement la Tunisie. "Il y a des velléités terroristes et quelques cellules dormantes", a déclaré le ministre. Selon lui, "des armes ont profité de la période transitoire [qui a suivi la chute de Ben Ali en 2011] pour passer les frontières".

Pour lui, la Tunisie n'est pas "à l'abri du terrorisme, surtout si la situation en Libye ne s'améliore pas". Des groupes armés font régner le chaos dans le pays voisin, qui ne dispose plus d'un gouvernement à même de contrôler l'ensemble du territoire. Des djihadistes ont profité de la situation pour s'implanter dans le pays.

>> Retrouvez l'intégrale du Club de la presse d'Europe 1 sur l'attaque en Tunisie

>> LIRE AUSSI - L'essentiel des informations sur l'attaque de Tunis

>> LIRE AUSSI - Les réactions politiques françaises

>> VOIR AUSSI - Les images de l'attaque de Tunis

>> LIRE AUSSI - En pleine évacuation, les députés entonnent l'hymne national