Syrie : "succès" d'une opération commando de la coalition contre des chefs de Daech

  • A
  • A
Syrie : "succès" d'une opération commando de la coalition contre des chefs de Daech
Des cadres de Daech ont été tués par la coalition dimanche (illustration).@ GEORGE OURFALIAN / AFP
Partagez sur :

La coalition internationale a mené une rare opération au sol en Syrie qui a permis de tuer des cadres de Daech, sans en préciser le nombre.

La coalition contre le groupe Etat islamique (EI) a mené dimanche "avec succès" une opération commando au sol contre des chefs de l'organisation djihadiste dans l'est de la Syrie, près de Deir Ezzor, a indiqué lundi un porte-parole du Pentagone.

Une vingtaine de cadres tués ? L'opération a été menée par l'unité de forces spéciales américaine chargée de traquer les chefs djihadistes ("ETF", Expeditionary targetting force), a précisé le capitaine de vaisseau Jeff Davis. Il a toutefois souligné que le bilan de 25 tués chez les djihadistes évoqué par une ONG syrienne était "très exagéré". D'après l'OSDH, le commando a tué au total 25 membres de Daech : 14 djihadistes à bord d'une voiture visée par la force spéciale et 11 autres dans une attaque contre une station d'épuration contrôlée par Daech dans ce village où de violents combats se sont déroulés.

De rares opérations au sol. "Le commando a visé des véhicules de l'EI en provenance de la ville de Raqqa", principal fief de l'organisation terroriste en Syrie, a indiqué un responsable au sein des Forces démocratiques syrienne (FDS), une alliance arabo-kurde soutenue par Washington et qui lutte contre Daech. "Il y a eu des combats, des djihadistes ont été tués et d'autres ont été faits prisonniers", a-t-il précisé; une information démentie par le Pentagone. La coalition internationale, qui comprend entre autres les Etats-Unis et la France, mène depuis l'été 2014 des frappes aériennes contre Daech en Irak et en Syrie mais dirige rarement des opérations au sol.

Daech a fait exploser une importante centrale de gaz 

Daech a revendiqué lundi dans une vidéo l'explosion d'une importante centrale de gaz qui fournissait le tiers de l'électricité de la Syrie, un mois après avoir mis la main sur cette usine dans le centre du pays. L'OSDH a indiqué que "au cours des dernières 48 heures, Daech a fait exploser la centrale de gaz de Hayyan dans l'est de la province de Homs, la mettant totalement hors service". L'usine avait cessé de produire depuis un mois après l'avancée des djihadistes dans la région de Palmyre. "L'électricité produite grâce au gaz fourni par Hayyan représentait environ le tiers de toute l'électricité produite dans le pays" avant l'explosion, a expliqué Jihad Yazigi, directeur de l'hebdomadaire en ligne Syria Report. "Ce sont donc des millions de Syriens qui sont affectés (...) c'était une des rares stations qui produisaient encore quasiment au maximum de sa capacité", a-t-il indiqué.