Syrie : "peur que mes filles soient violées"

  • A
  • A
Partagez sur :

Une réfugiée syrienne raconte pourquoi elle a dû fuir la ville de Homs.

Propos recueillis par Jacques Duplessis