Syrie : "on mentait à l'antenne"

  • A
  • A
Partagez sur :

Des journalistes la radio publique syrienne, réfugiés en France, racontent les pression subies et la paranoïa du régime.

Propos recueillis par Matthieu Bock