Syrie : Londres pense que c'était une attaque chimique

  • A
  • A
Partagez sur :

Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague a déclaré vendredi, dans une allocution télévisée, que, selon Londres, les bombardements près de Damas mercredi étaient "une attaque chimique du régime Assad".

"Nous pensons que c'est une attaque chimique du régime d'Assad à grande échelle mais nous voulons que les Nations unies puissent l'établir", a déclaré le chef de la diplomatie britannique dans une allocution télévisée diffusée sur Sky News et la BBC.