Syrie : l'Etat islamique pulvérise l'Arc de triomphe de Palmyre

  • A
  • A
Syrie : l'Etat islamique pulvérise l'Arc de triomphe de Palmyre
Les djihadistes de l'Etat islamique ont détruit l'Arc de triomphe de Palmyre.@ AFP
Partagez sur :

Le groupe extrémiste a détruit un nouveau joyau de la cité antique dont il s'est emparé le 21 mai.

Un nouveau joyau de Palmyre a été réduit en poussière. Le groupe extrémiste Etat islamique (EI) a détruit le célèbre Arc de triomphe de cette cité antique située en Syrie. Il s'agit du dernier monument en date à être détruit par les djihadistes sur ce site classé au patrimoine mondial.

Une destruction totale redoutée. Ce nouveau drame fait craindre la destruction totale de la cité historique aux mains de l'organisation ultraradicale qui s'en est emparée le 21 mai, selon le chef des Antiquités en Syrie, Mamoun Abdelkarim.  La destruction intervient au moment où le conflit en Syrie est de plus en plus complexe avec une intervention militaire de la Russie qui dit frapper l'EI, mais qui est soupçonnée par les Occidentaux d'apporter surtout son soutien aux troupes du régime de Bachar al-Assad, en difficulté face aux rebelles depuis plusieurs mois.

"C'est un choc après l'autre". "Nous avons reçu des informations sur le terrain selon lesquelles l'Arc de triomphe a été détruit hier [dimanche]. L'EI l'a piégé il y a quelques semaines", a affirmé Mamoun Abdelkarim. "Nous sommes en train de vivre une catastrophe. Depuis la capture de la cité [par les djihadistes], c'est un choc après l'autre", a-t-il ajouté. Cet Arc de triomphe, vieux de 2.000 ans, était "une icône de Palmyre". Il s'ajoute à la liste déjà longue des trésors archéologiques de la cité détruits par l'Etat islamique, des temples de Bêl et Baalshamin, détruits en août, aux tours funéraires, uniques au monde, pulvérisées en septembre.