Syrie : le régime contrôle un tiers du fief rebelle dans la Ghouta

  • A
  • A
Syrie : le régime contrôle un tiers du fief rebelle dans la Ghouta
Les forces du régime continuent leur offensive pour reconquérir la Ghouta orientale.@ ABDULMONAM EASSA / AFP
Partagez sur :

"Les forces du régime contrôlent désormais un tiers" de l'enclave rebelle, grande d'une centaine de kilomètres carrés, a indiqué le directeur de l'OSDH, lundi.

Les forces du régime syrien contrôlent désormais un tiers du fief rebelle dans la Ghouta orientale, où une offensive terrestre est en cours pour reprendre aux insurgés leur dernier bastion aux portes de la capitale Damas, a annoncé lundi une ONG.

Les forces du régime "progressent rapidement". "Elles ont pris de nouvelles terres agricoles et la progression continue, depuis l'est", a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), précisant que les forces du régime sont désormais à deux kilomètres de Douma, la grande ville de la Ghouta. "Les forces du régime contrôlent désormais 33%, soit un tiers" de l'enclave rebelle, grande d'une centaine de kilomètres carrés, a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "Elles progressent rapidement car les opérations se déroulent principalement dans des zones agricoles", a souligné Rami Abdel Rahmane.

Appuyé par l'allié russe, le régime de Bachar al-Assad n'a jamais caché sa détermination à reconquérir le fief rebelle, où les 400.000 habitants, qui vivent terrés dans des sous-sols pour échapper au pilonnage du régime, subissent au quotidien pénuries de nourriture et de médicaments. "L'opération doit se poursuivre", a d'ailleurs asséné dimanche Bachar al-Assad. Ses forces contrôlent l'est et le sud-est de l'enclave.

Un "enfer sur terre". Les combats se poursuivent malgré une trêve quotidienne de cinq heures, une initiative de la Russie observée depuis près d'une semaine dans la Ghouta orientale, devenue un "enfer sur terre" selon les mots du chef de l'ONU. Lundi, les habitants de l'enclave rebelle doivent recevoir un convoi de "46 camions transportant des aides médicales et de la nourriture pour 27.500 personnes", a annoncé l'ONU.