Syrie : le rapport accablant de l’ONU

  • A
  • A
Syrie : le rapport accablant de l’ONU
Selon un rapport de l'ONU, plusieurs adolescents auraient été violés devant leurs parents et battus à mort.@ Reuters
Partagez sur :

L'ONU vient de publier un rapport pour tenter de qualifier et quantifier la violence de cette répression.

Malgré 9 mois de répression à huis clos en Syrie et les menaces de sanctions grandissantes, la commission d'enquête internationale n'a pas eu accès au pays.  Mais elle est néanmoins parvenue à interroger 223 victimes.

Des adolescents violés

Des témoignages abominables détaillent la torture pratiquée quasiment systématiquement sur les soldats qui font défection. Mais également sur les manifestants et, c'est la "spécificité" syrienne, sur les enfants.

Le rapport, qui compte 40 pages, raconte le cas de plusieurs adolescents violés devant leurs parents et battus à mort. Torture de la roue ou de l'électricité sont régulièrement pratiquées, selon l'ONU.

280 enfants tués selon la résistance

A ce jour, les comités locaux de coordination syrien (la résistance syrienne) estiment à 280 le nombre d'enfants tués par les forces de sécurité. Certains auraient même été assassinés après avoir subi des tortures abominables.

"On a retrouvé le corps d’un enfant dans un égout"

"Il y a quelques jours, j’ai reçu un message de Syrie me disant qu’on a retrouvé le corps d’un enfant dans un égout à ciel ouvert. Cet enfant avait 8 ans, il a été torturé. Et ses parents se sont vus interdire de faire des funérailles. Il faut imaginer ce que ça veut dire, un enfant de 8 ans, de 10 ans, de 13 ans qui est torturé", a raconté François Zimeray, Ambassadeur pour les droits de l'Homme.

"L’enfant avait huit ans, il a été torturé"