L'armée syrienne a repris la totalité de la ville d'Alep

  • A
  • A
L'armée syrienne a repris la totalité de la ville d'Alep
@ KARAM AL-MASRI / AFP
Partagez sur :

Le dernier convoi transportant des rebelles et des civils a quitté jeudi soir Alep, permettant la reprise totale de la ville par le régime en place. 

Le régime syrien a annoncé jeudi avoir repris le contrôle total d'Alep, deuxième ville du pays, remportant sa plus grande victoire face aux rebelles depuis le début de la guerre en 2011. "Grâce au sang de nos martyrs et aux sacrifices de nos valeureuses forces armées ainsi qu'aux forces supplétives et alliées (...) le commandement général des forces armées annonce le retour de la sécurité à Alep après sa libération du terrorisme et des terroristes et la sortie de ceux qui y restaient", a annoncé un communiqué de l'armée.

Fin de l'évacuation des rebelles et des civils d'Alep-Est. L'annonce intervient après la sortie du dernier convoi de rebelles et de civils d'Alep-Est, ex-fief rebelle de la métropole tombé après un mois d'une violente campagne de bombardements aériens et terrestres. En perdant son bastion devenu un champ de ruines en raison des violents bombardements, la rébellion essuie son pire revers depuis le début de la guerre.

Avec la reconquête totale de la cité, le régime contrôle désormais les cinq principales villes de Syrie avec celles de Homs, Hama, Damas et Lattaquié. Le régime partage cette victoire avec ses alliés de poids, la Russie, intervenue militairement en Syrie depuis septembre 2015, et de l'Iran. En revanche, la reprise d'Alep constitue une défaite pour les alliés de l'opposition comme les monarchies du Golfe, la Turquie et les pays occidentaux, qui voyaient dans les rebelles une alternative au régime en place depuis un demi-siècle.