Syrie : l'armée annonce avoir abattu deux appareils militaires israéliens

  • A
  • A
Syrie : l'armée annonce avoir abattu deux appareils militaires israéliens
Les deux appareils ont été abattus dans le sud du pays et dans la province de Damas, affirme l'armée syrienne. Image d'illustration.@ SANA / AFP
Partagez sur :

Il s'agirait d'un drone et d'un avion militaire abattus lundi soir dans le sud du pays et dans la province de Damas. Israël a démenti.

L'armée syrienne a annoncé mardi avoir abattu un avion militaire et un drone israéliens dans le sud et dans la province de Damas à la suite d'une attaque contre une de ses positions.

Après une "agression". "L'armée de l'air de l'ennemi israélien a mené aujourd'hui à 1h (minuit en France) une agression contre l'une de nos positions militaires dans la province de Qouneitra, et notre défense aérienne a riposté en abattant un avion militaire dans le sud-ouest de la province et un avion de reconnaissance à l'ouest de Saassaa (dans la province de Damas)", a-t-elle indiqué dans un communiqué repris par l'agence officielle Sana.

Israël dément. Israël a démenti dans la foulée que l'armée syrienne ait abattu certains de ses appareils. "Il n'y a rien de vrai là-dedans", a dit un porte-parole de l'armée israélienne, le major Arye Shalicar. "Deux missiles sol-air ont été tirés de Syrie après la mission menée (par les forces israéliennes) dans la nuit contre des positions de l'artillerie syrienne. La sécurité de l'aviation n'a à aucun moment été compromise", a twitté un autre porte-parole, le colonel Peter Lerner.

L'armée syrienne visée. Avant l'annonce syrienne, l'armée de l'État hébreu avait annoncé avoir frappé mardi des positions de l'armée syrienne après la chute d'un projectile venu du territoire syrien sur la partie du plateau du Golan contrôlée par Israël. La frappe a été effectuée sur "des positions d'artillerie du régime syrien dans le centre du plateau du Golan", en réponse à "un projectile" tombé lundi en territoire contrôlé par Israël sans faire de victimes, a indiqué l'armée dans un communiqué.