Syrie : l'accord sur l'évacuation d'Alep "suspendu"

  • A
  • A
Syrie : l'accord sur l'évacuation d'Alep "suspendu"
L'accord prévoyant l'évacuation de civils et d'insurgés de la ville d'Alep a été "suspendu" @ KARAM AL-MASRI / AFP
Partagez sur :

L'évacuation des civils et des combattants n'a même pas commencé mercredi.

L'accord prévoyant l'évacuation de civils et d'insurgés de la ville d'Alep a été "suspendu" après des objections du régime syrien, ont indiqué un responsable rebelle et une source proche du régime.

Objections du régime. D'après les rebelles, le régime et ses alliés notamment iraniens ont "imposé de nouvelles conditions" à l'accord, tandis que la source proche du pouvoir a souligné que Damas avait exprimé son désaccord sur le nombre élevé de personnes devant être évacuées. "Damas veut également avoir une liste de noms de tous ceux qui vont sortir, pour s'assurer qu'il n'y a aucun otage ou prisonnier" pro-régime, a souligné la source proche du pouvoir.

"L'accord est suspendu à cause du blocage des forces du régime et des Iraniens", a indiqué de son côté à un responsable du groupe rebelle Noureddine al-Zinki, Yasser al-Youssef. "Ils ont voulu lier cet accord à d'autres dossiers, notamment les localités de Foua et de Kefraya", deux localités pro-régime assiégées par les rebelles dans la province d'Idleb, a-t-il précisé.