Syrie : la Turquie, la Russie et l'Iran se réuniront à Moscou le 27 décembre

  • A
  • A
Syrie : la Turquie, la Russie et l'Iran se réuniront à Moscou le 27 décembre
Mevlut Cavusoglu a accusé Bachar al-Assad d'empêcher l'évacuation des civils, ajoutant que les affirmations selon lesquelles les rebelles avaient rompu le cessez-le-feu était des "mensonges".@ AFP
Partagez sur :

Le but de cette réunion est d' "aboutir à un cessez-le-feu dans tout le pays", et aboutir à "l'ouverture de négociations sur une solution politique", selon le chef de la diplomatie turque.

La Turquie, la Russie et l'Iran vont se retrouver le 27 décembre à Moscou pour discuter d'une solution politique au conflit en Syrie qui dure depuis plus de 5 ans, a annoncé mercredi le ministre turc des Affaires étrangères. "Notre but est d'aboutir à un cessez-le-feu dans tout le pays et à l'ouverture de négociations sur une solution politique", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu à la chaîne de télévision TGRT Haber.

Les "mensonges de Bachar al-Assad. Les déclarations du ministre turc sont intervenues au lendemain de l'annonce d'un accord de cessez-le-feu après des négociations entre les militaires russes, les services turcs et les rebelles syriens des quartiers est d'Alep. L'accord devait permettre aux civils et aux rebelles de quitter Alep et de rejoindre la région d'Idlib dans le nord-ouest de la Syrie. Cependant, les tirs d'artillerie et les frappes aériennes ont repris à Alep mercredi. Mevlut Cavusoglu a accusé Bachar al-Assad d'empêcher l'évacuation des civils, ajoutant que les affirmations selon lesquelles les rebelles avaient rompu le cessez-le-feu était des "mensonges".

Les forces du régime de Bachar al-Assad ont lancé le mois dernier, avec le soutien aérien des Russes, une offensive pour reprendre le contrôle d'Alep, la deuxième ville du pays. Le régime syrien semble sur le point de reprendre le contrôle de la totalité de la ville, ce qui infligerait une défaite cuisante aux rebelles syriens.