Syrie : la trêve "humanitaire" à Alep prolongée

  • A
  • A
Syrie : la trêve "humanitaire" à Alep prolongée
La pause doit permettre d'acheminer l'aide aux civils et d'évacuer les combattants des quartiers assiégés.@ ABD DOUMANY / AFP
Partagez sur :

La prolongation de la pause humanitaire est confirmée mais la durée reste confuse : vendredi soir pour les Russes, samedi selon l'ONU qui cite... la Russie.

La trêve "humanitaire" observée par les armées russe et syrienne depuis jeudi matin à Alep va être prolongée de 24 heures pour permettre aux civils et aux combattants de quitter les quartiers rebelles assiégés, a annoncé le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. "Conformément à l'ordre donné par le chef des armées (le président) Vladimir Poutine, la décision a été prise de prolonger de 24 heures la pause humanitaire", a-t-il déclaré, soit en théorie jusqu'à vendredi 16h GMT.

Jusqu'à samedi ? Cette déclaration est quelque peu surprenante. En effet, quelques minutes plus tôt, le porte-parole du bureau de coordination des Affaires humanitaire de l'ONU, Jens Laerke, avait indiqué que la Russie allait prolonger la trêve non pas de 24 heures mais jusqu'à samedi soir. "La Russie a dit à l'ONU qu'elle va instaurer une pause de 11 heures par jour pendant trois jours, à compter d'aujourd'hui jeudi", a affirmé le porte-parole. Une prolongation qui correspondrait à celle annoncée par l'armée syrienne mercredi soir.