Syrie : la Russie demande une réunion d'urgence à l'ONU

  • A
  • A
Syrie : la Russie demande une réunion d'urgence à l'ONU
Une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU avait déjà été convoquée après l'attaque chimique menée sur la ville rebelle de Khan Cheikhoun.@ DEVRA BERKOWITZ / UNITED NATIONS / AFP
Partagez sur :

Pour Moscou, les frappes aériennes menées par les États-Unis en Syrie mettent en danger la lutte contre le terrorisme.

Après l'offensive américaine, la réponse russe. Moscou réclame une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies suite aux frappes aériennes ordonnées par Donald Trump sur une base militaire syrienne. Cette intervention américaine, après l'attaque chimique menée sur la ville rebelle de Khan Cheikhoun, pourrait menacer la lutte contre le terrorisme, a ajouté le chef de la commission de défense de la chambre haute du parlement russe, Viktor Ozerov, cité par l'agence RIA.

Jeudi, la Russie, qui s'associe au régime de Bachar al-Assad en qualifiant de "terroriste" toute opposition au président syrien, avait mis en garde les États-Unis contre des représailles militaires. Vladimir Poutine a jugé "inacceptable" de formuler des accusations "sans fondement" à propos de l'attaque à l'arme chimique qui a fait des dizaines de morts mardi dans le nord-ouest de la Syrie. "Ceci (l'attaque) pourrait être vu comme un acte d'agression des Etats-Unis contre un pays de l'ONU", ajoute désormais Viktor Ozerov.


L'Iran condamne ces frappes

Autre allié majeur de Bachar al-Assad, l'Iran a également condamné l'attaque américaine. "De telles mesures vont renforcer le terrorisme en Syrie et vont compliquer la situation en Syrie et dans la région", affirme un porte-parole du ministère des Affaires étrangères cité par l'agence de presse ISNA.