Syrie : la France affirme avoir détruit un camp d'entraînement de Daech

  • A
  • A
Syrie : la France affirme avoir détruit un camp d'entraînement de Daech
Un Rafale décollant du porte-avions Charles de Gaulle. Image d'illustration. @ DIBYANGSHU SARKAR / AFP
Partagez sur :

Ce camp, situé au nord-est d'Alep, a été détruit lundi lors d'une opération franco-américaine. 

La France a mené lundi en Syrie un raid aérien, conjointement avec des avions de la coalition dirigée par Washington, qui a permis de détruire un "camp d'entraînement" de l'organisation Etat islamique (EI), a annoncé jeudi le ministère français de la Défense.

Au nord-est d'Alep. Ce raid a été mené "à une soixantaine de kilomètres au nord-est d'Alep, dans la région de Manbij", précise un communiqué du ministère. Il "a permis de détruire un site important servant à Daech (acronyme arabe de l'EI) de camp d'entraînement et de stockage d'armement".

Une vingtaine d'avions. "Le raid était composé d'une vingtaine d'aéronefs, dont des chasseurs Rafale français qui ont frappé avec des missiles Scalp", ajoute le ministère dans son communiqué. "Lors de cette frappe, un des missiles Scalp a été victime d'un incident technique le rendant inopérant. Il s'est disloqué en s'écrasant dans un champ", précise-t-il. Le communiqué du ministère ne fait pas mention de personnes tuées ou blessées lors de cette opération.

10.000 frappes américaines depuis un an. Mercredi, une vingtaine de pays participant à la lutte contre l'Etat islamique en Irak et en Syrie avaient promis d'intensifier leur campagne contre ce groupe djihadiste. Depuis plus d'un an, Washington affirme avoir "lancé près de 10.000 frappes aériennes" en Irak et en Syrie.