Syrie : l'Etat islamique prend un bastion clé du régime

  • A
  • A
Syrie : l'Etat islamique prend un bastion clé du régime
@ Reuters
Partagez sur :

Les djihadistes ont pris dimanche l'aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime de Bachar al-Assad dans la province septentrionale de Raqa.

Alors que l'Etat islamique recule en Irak, les militaires djihadistes gagnent toutefois du terrain en Syrie. Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) ont pris dimanche l'aéroport de Tabqa, dernier bastion du régime de Bachar al-Assad dans la province septentrionale de Raqa, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

>> LIRE AUSSI - L'Etat islamique : une armée d'environ 50.000 soldats

Les soldats se retirent de l'aéroport. "Les combats se poursuivent aux alentours de l'aéroport qui est tombé aux mains de l'EI, alors que les corps de dizaines de soldats syriens gisent" à l'intérieur, a indiqué l'OSDH. "La majorité des forces du régime se sont retirées de l'aéroport", ajoute l'ONG. La télévision officielle syrienne a confirmé que les soldats s'étaient retirés de l'aéroport militaire. "Après avoir mené des combats violents, les soldats se sont retirés de l'aéroport de Tabqa", a indiqué la télévision.

De lourdes pertes pour l'Etat islamique. "Ils se sont déployés (à l'extérieur) et continuent de porter des coups durs aux groupes terroristes leur infligeant des pertes énormes", a-t-elle poursuivi.

>> LIRE AUSSI - Comment EIIL est devenu le groupe terroriste le plus riche au monde

Une important offensive depuis juillet. Les jihadistes avaient lancé mardi un assaut contre l'aéroport. Au moins 100 combattants de l'EI et 25 membres des troupes gouvernementales avaient été tués jusque-là, selon l'OSDH. En juillet et début août, l'EI avait chassé l'armée de deux bases importantes de Raqa, la base 93 et la division 17, après avoir tué plus d'une centaine de soldats.

Un bastion qui assoie la position de l'Etat islamique. Les djihadistes de l'Etat islamique contrôle depuis juin 2013 la ville de Raqa, devenue leur bastion. Située à 200 kilomètres d'Alep, cette ville est stratégique pour les djihadistes puisqu'elle constitue la porte d'entrée de la vallée de l'Euphrate, une région au sol et au soussol regorgeant de ressources.

Raqqa est la porte d'entrée de la vallée de l'Euphrate, une région au sol et au soussol regorgeant de ressources.
En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-moyen-orient/syrie-irak-un-califat-lucratif-aux-mains-des-djihadistes_1561353.html#yppRMcr3138zF7Gd.99