Syrie : Florence Parly appelle à l'arrêt des combats contre les Kurdes syriens

  • A
  • A
Syrie : Florence Parly appelle à l'arrêt des combats contre les Kurdes syriens
@ JALAA MAREY / AFP
Partagez sur :

La ministre française des Armées a appelé Ankara à cesser son offensive contre les Kurdes syriens dans la région d'Afrine, dans le Nord de la Syrie.

La ministre française des Armées Florence Parly a appelé la Turquie à cesser ses opérations contre les Kurdes syriens, estimant que cela ne pouvait que nuire au combat contre le groupe État islamique. "Ces combats doivent être arrêtés", a-t-elle déclaré sur France 3.

Opération "Rameau d'olivier". Ils pourraient "détourner les forces combattantes kurdes, qui sont au côté et très engagées au sein de la coalition à laquelle la France appartient, du combat primordial contre le terrorisme", a-t-elle ajouté. L'armée turque a lancé samedi 20 janvier, une vaste opération, appelée "Rameau d'olivier", dans la région d'Afrine, multipliant les frappes aériennes et les bombardements d'artillerie contre les positions des YPG, une milice kurde classée "terroriste" par Ankara, mais soutenue par Washington. 

Une organisation classée "terroriste" par Ankara. Le Premier ministre turc Binali Yildirim a indiqué que l'objectif de l'opération était d'établir une "zone de sécurité" d'une profondeur de 30 km à partir de la frontière. La Turquie accuse les YPG d'être la branche en Syrie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux qui mène une sanglante guérilla sur le sol turc depuis 1984. Mais les YPG sont aussi l'épine dorsale des Forces démocratiques syriennes (FDS), une alliance de combattants kurdes et arabes soutenue par les Etats-Unis pour combattre le groupe Etat islamique dans le nord de la Syrie.