Syrie : des fidèles d'Assad exécutés

  • A
  • A
Syrie : des fidèles d'Assad exécutés
Dans la vidéo, dont la provenance n'a pu être confirmée de façon indépendante, les hommes sont présentés comme des membres de la famille Berri.@ Reuters
Partagez sur :

VIDEO – Des images en provenance d'Alep montrent une exécution menée par des rebelles.

Ce sont des images d'une extrême violence. Une vidéo, mise en ligne mardi, montre ce qui semble être l'exécution de quatre hommes fidèles au président Bachar al-Assad. Visible sur le site YouTube, ce document montre quatre miliciens emmenés dans une cour bondée. Puis, on entend des tirs nourris pendant que des gens chantent "Dieu est le plus grand". Quand la fumée se dissipe, on aperçoit une pile de corps près d'un mur.

Près d'une école à Alep

Cette exécution semble avoir été effectuée dans une cour d'école quelque part à Alep alors que les forces de Bachar al-Assad attaquaient des quartiers résidentiels à l'artillerie.

On distingue aussi deux hommes en sous-vêtements qui sont emmenés en bas d'un escalier et alignés contre un mur. Les hommes qui utilisent des fusils semi-automatiques continuent à tirer après la chute des corps au sol.

Dans la vidéo, dont la provenance n'a pu être confirmée de façon indépendante, les hommes sont présentés comme des membres de la famille Berri, appartenant à la milice pro-Assad des "Chabbiha". Les Chabbiha, soutenus par la police secrète du régime, sont au premier plan de la répression du soulèvement contre la famille Assad, des chiites alaouites.

"Je te crache dessus et sur le tyran Assad"

La milice Chabbiha, à l'origine uniquement alaouite, a recruté après le début du soulèvement en mars 2011 des membres de la communauté sunnite. Ces recrues sont en majorité issues d'Alep, la grande ville du Nord, capitale économique de la Syrie, et de la province orientale de Daïr az Zour.

>> A écouter, le reportage de l'envoyé spécial d'Europe 1 à Alep.

Une autre vidéo montre des rebelles triomphant mardi après la prise d'un commissariat de police dans la ville de Nairab, au sud-est d'Alep. "Venez voir les cadavres (de ceux) qui meurent pour Assad", lance un rebelle avant que la caméra ne pénètre dans les locaux de la police et montre une quinzaine de corps dans la cour et les bureaux. Le bâtiment est criblé d'impacts de balles et partiellement brûlé.

Un des rebelles pointe son arme sur le corps du responsable du poste de police, identifié comme l'inspecteur Ahmad al Khatib, et tire une balle qui lui arrache la tête. "Je te crache dessus et sur le tyran Bachar al-Assad", déclare le tireur.

Un soutien d'Obama aux rebelles

Barack Obama

© REUTERS

La publication des ces vidéos intervient alors que, selon plusieurs chaînes de télévision américaine, le président américain Barack Obama a signé un document secret autorisant l'aide américaine aux rebelles syriens.

La directive était incluse dans une "conclusion" - un instrument permettant aux services secrets américains (CIA) d'agir clandestinement, ont affirmé NBC et CNN, citant des sources non-identifiées. Washington, qui a refusé de commenter ces informations, n'a pas exclu l'idée qu'il apportait actuellement plus de soutien en termes de renseignement aux forces anti-Assad.