Cinq civils dont une fillette ont été tués vendredi dans des bombardements des troupes du régime dans Damas et sa périphérie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Quatre civils ont péri dans la localité de Qatana dans la périphérie sud-ouest et une fillette a été fauchée par une roquette tirée sur le quartier de Jobar dans l'est de Damas, a précisé l'ONG.

L'artillerie au sol et les avions de combat pilonnaient également d'autres localités de la périphérie de Damas, a précisé l'OSDH. En outre, les corps de onze hommes non identifiés ont été découverts près d'un barrage militaire dans une localité proche de Damas, a ajouté l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants et de médecins à travers le pays.