Syrie : au moins 21 civils tués dans des frappes aériennes

  • A
  • A
Syrie : au moins 21 civils tués dans des frappes aériennes
@ GEORGES OURFALIAN / AFP
Partagez sur :

Les frappes auraient été menées par des avions russes, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Au moins 21 civils dont trois enfants ont été tués dimanche dans des frappes aériennes qui ont visé un village dans la province syrienne d'Idleb (nord-ouest) contrôlée par les rebelles, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Un village connu visé. Des dizaines d'autres personnes ont été blessées dans ces bombardements aériens sur le village de Kafr Nabal, selon l'OSDH qui dispose d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre. Kafr Nabal s'était rendu célèbre aux premières heures du soulèvement contre le président Bachar al-Assad en 2011 pour l'humour des banderoles arborées par les protestataires durant les manifestations hebdomadaires dans le village. Selon les premières éléments réunis par l'Observatoire, les frappes auraient été menées par des avions russes.

Une "opération majeure". Moscou est un des plus fidèles alliés du régime syrien et a commencé à mener des frappes aériennes contre les rebelles et les djihadistes en septembre 2015. En novembre, le ministre de la Défense russe Sergueï Choïgou avait indiqué que les forces russes avaient lancé une "opération majeure" sur les provinces de Homs et d'Idleb. La province d'Idleb est contrôlée par une puissante alliance de mouvements rebelles connue sous le nom de l'Armée de la conquête. Elle regroupe des groupes islamistes mais aussi le Fateh al-Cham, qui était dans le passé affiliée à Al-Qaïda. La plupart de la province de Homs est contrôlée par le gouvernement syrien mais de petites parties sont encore aux mains de groupes rebelles.

La guerre en Syrie a fait plus de 300.000 morts depuis son déclenchement en mars 2011.