Syrie : attentat contre des personnes évacuées de localités loyalistes, 126 morts

  • A
  • A
Syrie : attentat contre des personnes évacuées de localités loyalistes, 126 morts
L'attentat a visé des bus de civils évacués. @ AFP
Partagez sur :

Une voiture piégée a explosé près de bus qui transportaient 5.000 personnes évacuées la veille de localités pro-régime, rapporte l'OSDH.

Un attentat à la voiture piégée, mené samedi près de bus transportant des personnes évacuées la veille des localités syriennes pro-régime, a fait au moins 126 morts, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Parmi les victimes figurent au moins 68 enfants, a précisé l'OSDH dimanche. 

Attentat dans une banlieue rebelle. D'après l'OSDH, la voiture a explosé à Rachidine, une banlieue rebelle à l'ouest de la ville d'Alep où étaient stationnés les bus transportant 5.000 personnes évacuées vendredi de Foua et Kafraya, deux localités pro-régime du nord-ouest de la Syrie, assiégées par les insurgés. La télévision nationale syrienne a de son côté parlé d'un nombre indéterminé de tués et de blessés.

Évacuation de civils. Vendredi, plus de 7.000 personnes avaient été simultanément évacuées des localités pro-régime de Foua et Kafraya (5.000) et des localités rebelles de Madaya et Zabadani (2.200), d'après l'OSDH. Ces évacuations, dernières d'une longue série depuis le début il y a six ans de la guerre en Syrie, sont intervenues vendredi en vertu d'un accord conclu entre le Qatar, soutien de la rébellion, et l'Iran, allié du régime de Bachar al-Assad.

Mais ces milliers de personnes étaient restées bloquées près d'Alep sans pouvoir atteindre leur destination finale, en raison de désaccords entre les parties adverses. Samedi soir, le processus d'évacuation a toutefois pu reprendre selon l'OSDH. Des bus transportant des habitants des localités rebelles ainsi que ceux convoyant ceux des zones pro-régime ont repris la route vers leurs destinations finales, selon cette ONG qui dispose d'un vaste réseau de sources dans la Syrie en guerre.