Syrie : accord inédit pour le départ de Daech du sud de Damas

  • A
  • A
Syrie : accord inédit pour le départ de Daech du sud de Damas
@ LOUAI BESHARA / AFP
Partagez sur :

Près de 4.000 personnes, dont 2.000 djihadistes, vont quitter le sud de Damas.

Un accord inédit a été conclu, vendredi, pour le départ samedi de 4.000 djihadistes de Daech, du Front Al-Nosra et de civils de trois quartiers du sud de Damas, ont affirmé des sources proches des négociations. Un autre responsable de la sécurité syrienne sur le terrain a confirmé l'accord, précisant qu'il concernait 3.567 personnes, dont 2.000 combattants, "qui appartiennent dans leur majorité à l'Etat islamique, mais aussi au Front Al-Nosra".

Deux mois de négociation. Ces 4.000 personnes seront transférées soit à Raqqa, "capitale" de facto de Daech, située dans le nord de la Syrie, soit à Marea, une localité de la province d'Alep, frontalière de la Turquie, aux mains de groupes rebelles islamistes et du Front Al-Nosra. Ce départ est l'aboutissement de négociations débutées il y a deux mois, entre le régime et des représentants des habitants des trois quartiers qui souffrent d'une profonde dégradation des conditions de vie, causée par le siège imposé par l'armée depuis 2013, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Il s'agit du premier accord de ce genre impliquant Daech. Jusqu'à présent, des trêves ponctuelles avaient été conclues entre le régime du président Bachar al-Assad et différents groupes rebelles à travers le pays. Quatre tentatives similaires avaient par le passé échoué, a souligné la source gouvernementale.