Syrie : 800 civils tués dans la Ghouta depuis le 18 février

  • A
  • A
Syrie : 800 civils tués dans la Ghouta depuis le 18 février
De nouvelles victimes ont été recensées mardi dans la Ghouta orientale. @ ABDULMONAM EASSA / AFP
Partagez sur :

De nouvelles victimes ont été recensées mardi dans la Ghouta orientale, portant à 800 le nombre de civils tués dans cette localité syrienne depuis le 18 février. 

Au moins 800 civils, dont 177 enfants, ont été tués dans des bombardements sur la partie rebelle de la Ghouta orientale depuis le début, le 18 février, d'une offensive du régime, a indiqué mardi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

De nouveaux tués mardi. Dix-neuf civils, dont quatre enfants, ont été tués mardi selon l'OSDH, alors que les bombardements sur l'enclave rebelle assiégée n'ont pas cessé de la journée, y compris durant les cinq heures matinales de trêve quotidienne décrétée par Moscou.


Réunion d'urgence sur la Syrie à l'ONU mercredi. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence et à huis clos mercredi à 16h heure française pour discuter de la Syrie à la demande de la France et du Royaume-Uni, ont indiqué mardi des diplomates. Cette réunion se tient "en raison de la détérioration de la situation sur le terrain en Syrie et l'absence de mise en oeuvre" de la trêve d'un mois exigée par le Conseil de sécurité le 24 février, il y a une dizaine de jours, a précisé l'un de ces diplomates.