Syrie : 10 civils tués dans un double attentat dans le centre

  • A
  • A
Syrie : 10 civils tués dans un double attentat dans le centre
Fin février déjà, un double attentat avait frappé la ville de Homs. @ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Selon la télévision d'État syrienne, une voiture piégée et un attentat suicide sont à l'origine de cette attaque survenue jeudi à Homs.

Au moins dix civils ont été tués et 40 blessés jeudi dans un double attentat dans une localité de la province de Homs dans le centre de la Syrie, quelques jours après une attaque de l'organisation Etat islamique (EI), selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Voiture piégée. La télévision d'État syrienne a fait part "de morts et blessés" dans une attaque suicide et un attentat à la voiture piégée perpétrés sur la place centrale de Makhram Fawqani, située entre la ville de Homs et la cité antique de Palmyre, d'où les djihadistes de l'EI ont été chassés le 27 mars après 10 mois d'occupation.

Un territoire mal tenu par Damas ? Cette double attaque intervient après la prise par l'EI du champ gazier de Chaer situé près de cette localité au cours d'une attaque qui a fait au moins 16 morts parmi les troupes du régime. La prise de ce champ, l'un des plus importants de la province de Homs démontre que les troupes du régime "ne sont pas capables de garder le contrôle sur certaines zones", même après la prise de Palmyre, a affirmé Rami Abdel Rahmane le directeur de l'OSDH.

Le régime contrôle la majorité de cette province du centre, la plus vaste de Syrie, à l'exception de certaines localités aux mains des rebelles et d'autres contrôlées par l'EI.