"Surprise" : le prince William quitte l'armée

  • A
  • A
"Surprise" : le prince William quitte l'armée
@ REUTERS
Partagez sur :

Le Duc de Cambridge va se consacrer à ses activités royales et soutenir des œuvres caritatives. 

L’INFO. Il clôt sept années et demie de service dans les rangs de la Royal Air Force. Le prince William, deuxième dans l'ordre d'accession au trône britannique, quitte l'armée pour se consacrer à ses activités royales et à ses actions caritatives, a annoncé jeudi le Palais de Buckingham. Agé de 31 ans, le Duc de Cambridge a passé les trois dernières en tant que pilote d'hélicoptère de sauvetage sur la base de l'île d'Anglesey, à la pointe ouest du Pays de Galles.

Il a contribué "à sauver des vies". Le prince William a conduit sa dernière mission de pilote mardi, l'occasion pour le ministère de la Défense de rappeler les états de services impeccables du prince, qui a mené 156 opérations de sauvetage et secouru 149 personnes "souvent lorsqu'il n'y avait plus d'autre espoir". "Son professionnalisme a directement contribué à sauver des vies, souvent dans les conditions les plus exigeantes, que ce soit dans les montagnes du nord du Pays de Galles ou sur les flots déchaînés de la mer d'Irlande", a assuré le chef maréchal de l'air de la RAF, Sir Andrew Pulford.

Désormais au service de Sa Majesté... La décision de quitter l'armée, qualifiée de "surprise" par plusieurs commentateurs royaux, doit permettre au prince de participer à davantage d'engagements royaux, au moment où sa grand-mère Elizabeth II, 87 ans, tend à déléguer de plus en plus, notamment à son fils Charles, le père de William. "Il va continuer de soutenir le travail de la reine et de la famille royale à travers des engagements au pays et à l'étranger, en compagnie de la Duchesse de Cambridge", a indiqué le Palais qui confirme par ailleurs que le prince William s'installe pour de bon au palais londonien de Kensington avec sa femme Catherine et leur fils, le prince George, né le 22 juillet.

…Et d’associations caritatives. Le Duc va également "travailler étroitement pendant les douze prochains mois" avec sa fondation royale, "s'impliquer davantage sur le plan de la conservation des espèces, en particulier des plus menacées", et "continuer ses activités caritatives en faveur des enfants et des jeunes ainsi que les vétérans et membres actifs des forces armées".

Une année de transition. Le Palais a ajouté que le prince William était "en train d'étudier plusieurs options en termes d'engagements publics" et qu'une annonce à cet égard allait intervenir ultérieurement. Selon les journalistes spécialisés dans les affaires royales, le Palais insiste sur le fait que le prince ne devenait pas d'un coup un "full time royal" (personnalité royale à plein temps). Selon la même source, il faudrait plutôt parler d'année de "transition".