Sur la piste d’un autre Jack l’éventreur

  • A
  • A
Sur la piste d’un autre Jack l’éventreur
@ REUTERS
Partagez sur :

Dans le nord de l’Angleterre, Stephen Griffiths, 40 ans, est accusé du meurtre de trois prostituées.

Suzanne Blamires avait 36 ans, Shelley Armitage, 31 ans, et Susan Rushworth, 43 ans. Toutes les trois étaient des prostituées. Seul le corps de Suzanne a été retrouvé, démembré, dans une rivière du nord de l’Angleterre, près de Bradford. La police a un suspect : Stephen Griffiths, qui s'est lui-même présenté comme le "cannibale à l'arbalète".

Cet homme de 40 ans, arrêté grâce à un témoignage après la disparition de sa dernière victime, a été officiellement inculpé vendredi pour le meurtre des trois prostituées. Le juge a décidé de son maintien en détention jusqu'à une nouvelle audience, fixée au 7 juin.

Pourquoi le "cannibale à l'arbalète" ?

Etudiant en criminologie selon le Daily Telegraph, Stephen Griffiths s’était spécialisé… dans les tueurs en série et notamment "Jack l'Eventreur", le meurtrier jamais identifié qui avait assassiné des prostituées dans un quartier pauvre de Londres en 1888.

Aucun détail n'a été donné sur le modus operandi de ce "cannibale à l'arbalète". Les recherches continuent pour essayer de localiser les corps de Shelley Armitage et Susan Rushworth. Et l’enquête se poursuit également pour tenter de faire un lien avec trois autres affaires non-résolues dans la région de Bradford.

Déjà suivi en psychiatrie

Stephen Griffiths avait été traité dans le passé pour des problèmes psychiatriques. Ses voisins, cités par The Guardian, parle d’un homme accro aux prostituées. D'ordinaire, "c’est presque un cliché pour les voisins d’une scène de crime de se prendre la tête entre les mains et de dire : ‘c’était impossible de prévoir que quelque chose comme ça allait se produire’. Autour de Thornton Road, à Bradford, personne n'a dit une chose pareille", écrit le quotidien britannique.