Suisse : la crise migratoire renforce la droite populiste

  • A
  • A
Suisse : la crise migratoire renforce la droite populiste
Le drapeau Suisse (photo d'illustration)@ FABRICE COFFRINI / AFP
Partagez sur :

La Suisse comme les autres pays européens, est confrontée à une forte hausse des demandes d'asile, notamment en provenance d'Erythrée.

La droite populiste voit sa popularité augmenter en Suisse dans le contexte de la crise migratoire en Europe. C'est ce que révèle un sondage publié dimanche, à l'approche d'élections en octobre. Selon le sondage publié par l'hebdomadaire SonntagsBlick, 27,8% des personnes interrogées apportent leur soutien au Parti suisse (UDC), anti-immigration. C'est 1,2 point de pourcentage de plus que le score obtenu il y a quatre ans par cette formation, qui est déjà le premier parti suisse.

Le Parti socialiste Suisse toujours deuxième. Le sondage, réalisé par l'institut OpinionPlus entre le 17 et le 21 septembre sur un échantillon représentatif d'un millier de personnes, a montré que le Parti socialiste suisse restait la deuxième formation du pays, en hausse de 0,3 point à 19% par rapport aux élections de 2011.

Le Parti suisse, qui s'oppose farouchement à la politique sur l'asile suivie par la conseillère fédérale (ministre) socialiste Simonetta Sommaruga, a réclamé vendredi un référendum sur la révision de la législation qui vise à renforcer les capacités dans ce domaine et à en faciliter l'accès.

La Suisse confrontée à une forte hausse des demandes d'asile. La Suisse comme les autres pays européens, est confrontée à une forte hausse des demandes d'asile, notamment en provenance d'Erythrée. Près de 12.000 étrangers ont déposé une demande d'asile en Suisse au 1er semestre, dont 32% d'Erythréens, soit une hausse de 16% par rapport à la même période de 2014. Pour l'ensemble de l'année 2015, la Suisse, qui compte huit millions d'habitants, s'attend à environ 29.000 demandes d'asile.