Suez remporte plusieurs contrats dans la production d'eau en Afrique

  • A
  • A
 Suez remporte plusieurs contrats dans la production d'eau en Afrique
Image d'illustration. @ MENAHEM KAHANA / AFP
Partagez sur :

Neuf contrats pour un total de 56 millions d'euros, Suez va s'implanter dans six pays d'Afrique. Objectif : développer des infrastructures de production d'eau.

56 millions d'euros. Suez a annoncé vendredi avoir remporté neuf nouveaux contrats dans six pays d'Afrique pour y construire des infrastructures de production d'eau pour un total de 56 millions d'euros. Ces contrats signés ces derniers mois permettront d'alimenter en eau potable environ 5 millions d'habitants, précise Suez dans un communiqué.

Assainir l'eau. Au Mali, Suez va construire une usine de traitement de l'eau potable destinée à la capitale Bamako, pour 17 millions d'euros. Au Burkina Faso, le groupe français construira une usine qui permettra d'alimenter la ville de Ouagadougou. Ce contrat s'élèvera à 16 millions d'euros pour Suez. Au Kenya, Suez va construire, pour 15 millions d'euros, la première phase d'une usine de traitement d'eau potable qui alimentera Nairobi.

Suez a également remporté trois contrats en Côte d'Ivoire, deux pour Abidjan et sa périphérie et un autre pour la ville d'Odienné, d'un montant global de 6,5 millions d'euros. A Odienné, le groupe va installer une unité dite compacte adaptée à l'alimentation en eau en milieu rural ou pour les petites villes. Au Nigeria, Suez a remporté deux contrats de construction d'usines pour 1,2 million d'euros, une à Lagos pour la ville nouvelle Eko Atlantic City et une dans la ville d'Itigidi dans l'Etat de Cross River.

Enfin, au Bénin, Suez sera chargé de la construction d'une usine pour la ville de Djougou. Le montant du contrat n'a pas été précisé. Présent sur le continent africain depuis 1952, Suez indique y avoir construit depuis plus de 500 usines d'eau potable et d'assainissement.