Suède : la piste terroriste se confirme

  • A
  • A
Suède : la piste terroriste se confirme
Les enquêteurs étudient la scène de l'explosion et le corps de l'auteur présumé de l'attentat, seul victime des explosions.@ REUTERS
Partagez sur :

L'identité du kamikaze de l'attentat de Stockholm est confirmée "à 98%", il serait lié à Al-Qaïda.

C’est bel et bien une tentative d’attentat qui a eu lieu samedi à Stockholm, en Suède. Deux explosions, qualifiées de "crime terroriste" par les services de renseignements suédois, ont eu lieu dans le centre commerçant de la capitale suédoise, où se pressait la foule pour les fêtes de Noël. Elles ont fait un mort, l'auteur présumé de l'attentat manqué, et deux blessés.

L'identité du kamikaze est confirmée "à 98%" comme étant Taymour Abdel Wahab, a indiqué lundi le procureur suédois chargé de l'enquête. "Nous n'avons pas encore réalisé l'analyse ADN et la famille ne l'a pas encore identifié", a-t-il ajouté pour expliquer la très légère incertitude.

L’auteur présumé des deux explosions a laissé un testament en ligne. Il y indiquerait avoir agi à l'instigation de l'Etat islamique d'Irak, la branche irakienne d'Al-Qaïda, rapporte lundi le centre américain de surveillance de sites islamistes (SITE). Dans ce testament, Taymour Abdel Wahab dont l'identité a été révélée par le site islamiste "Choumoukh al-islam" qui a mis en ligne une série de photos de lui, indique avoir rempli une promesse de l'Etat islamique d'Irak. "L'Etat islamique d'Irak a rempli la promesse qu'il vous a faite", écrit le kamikaze présumé dans son testament, selon le SITE.

Venger l’affront des caricatures de Mahomet

Peu de temps avant les explosions, un mail envoyé aux services de renseignements indiquait : "Maintenant vos enfants, vos filles et vos soeurs vont mourir tout comme meurent nos frères, nos sœurs et nos enfants (…) tant que vous ne cesserez pas votre guerre contre l'islam, vos dégradations du prophète et votre soutien stupide au porc Vilks".

En septembre 2007, l'Etat islamique d'Irak avait publié un communiqué de son chef, Abou Omar al-Baghdadi, dans lequel il a appelé à se venger de la Suède pour les caricatures jugées offensantes à l'égard du prophète Mahomet. Cette organisation a également promis une récompense financière pour celui qui tuerait Lars Wilks, le caricaturiste suédois qui a réalisé la caricature la plus connue.

L’enquête se tourne vers le Royaume-Uni

L’enquête sur l’auteur présumé de deux explosions se poursuit désormais en Grande-Bretagne. Selon le Daily Telegraph, Taymour Abdel Wahab a quitté Bagdad en 1992 pour la Suède, puis est venu étudier en Grande-Bretagne en 2001.

La police britannique a annoncé lundi avoir perquisitionné une propriété dans le Bedfordshire, comté du nord de Londres où a vécu Taymour Abdel Wahab. "C'était un homme normal", a confié son voisin. Mais un autre épisode se dégage désormais : Taymour Abdel Wahab avait claqué la porte de la mosquée de Luton en 2007 après y avoir été critiqué pour ses idées "extrémistes".