Strasbourg et Bruxelles reliées par un TGV direct en 2016

  • A
  • A
Strasbourg et Bruxelles reliées par un TGV direct en 2016
Strasbourg et Bruxelles seront reliées directement dès 2016.@ MAXPPP
Partagez sur :

FACILITÉS - La SNCF a annoncé la création d'une liaison quotidienne directe entre les deux villes qui abritent les travaux du Parlement européen.

La SNCF a annoncé mardi la création au printemps 2016 d'une liaison TGV quotidienne directe entre Strasbourg et Bruxelles, les deux villes qui abritent les travaux du Parlement européen, une annonce susceptible d'atténuer la grogne des eurodéputés "anti-Strasbourg".

3h40 de trajet. Les deux villes seront reliées par deux allers-retours quotidiens, et le trajet - via l'aéroport de Paris-CDG et Lille - durera 3h40, a précisé lors d'un point presse la directrice générale de SNCF Voyages, Barbara Dalibard. Strasbourg et Bruxelles sont aujourd'hui reliées par un train classique, qui effectue le trajet en 5h00 à 05h30 à travers la Wallonie et le Luxembourg. Avec une courte correspondance à Lille, il sera même possible de relier Strasbourg à Londres en cinq heures environ, a-t-elle ajouté.

Mieux que rien. Actuellement, il n'existe pas de liaison directe par TGV entre Strasbourg et Bruxelles, à l'exception d'un aller-retour par mois, affrété par les institutions européennes pour les semaines où le Parlement siège en session plénière à Strasbourg. La réorganisation des dessertes du TGV Est, au printemps 2016, permettra également une amélioration des liaisons au départ de Strasbourg vers Francfort (avec trois allers-retours quotidiens, au lieu de deux), ainsi que vers Luxembourg, a précisé Barbara Dalibard.

Strasbourg mieux aimée ? Les difficultés d'accès à Strasbourg, par l'avion comme par le train, constituent l'un des arguments les plus souvent avancés par les opposants à la présence du Parlement européen à Strasbourg, qui prônent le regroupement de toutes les activités parlementaires à Bruxelles. Siège de la Commission européenne et du Conseil de l'Union européenne, Bruxelles abrite actuellement l'essentiel des travaux en commissions parlementaires des eurodéputés, ainsi que quelques mini-sessions plénières. Les eurodéputés ne travaillent que quatre jours par mois en moyenne à Strasbourg.