Sondage : Obama redore son image

  • A
  • A
Sondage : Obama redore son image
A dix mois de l'élection présidentielle, ce sondage confirme la bonne marche du candidat-président Obama.@ Reuters
Partagez sur :

47% de personnes interrogées font confiance au président américain sortant, d'après Gallup.

A dix mois de l’élection présidentielle aux Etats-Unis, le président sortant reste le mieux placé pour décrocher le mandat suprême. Sa cote de confiance, mesurée par l'institut Gallup, est au plus haut depuis six mois. Les Américains satisfaits de l’action du président sont désormais plus nombreux que les mécontents, d'après ce sondage publié mardi.

Selon l'institut, qui interroge quotidiennement un panel de 1.500 personnes, 47% des personnes interrogées (+3 points) disent faire confiance au dirigeant démocrate, contre 45% qui affirment le contraire (-3). Il s'agit d'une moyenne des réponses sur trois jours, entre mercredi et vendredi derniers.

Une victoire au Congrès

Au moment du sondage, Barack Obama était en train de prendre l'ascendant sur ses adversaires républicains à la Chambre des représentants lors du débat sur la prolongation des cadeaux fiscaux pour les salariés. Le président de la Chambre, John Boehner, a cédé jeudi et accepté l'extension de ce dispositif, ainsi que des allocations chômage, pour deux mois supplémentaires. Barack Obama conclut donc l'année politique par une victoire importante sur le Congrès.

La popularité de Barack Obama s’explique également par le clivage de plus en plus manifeste entre républicains et démocrates. En cette période de crise, le camp Obama veut massivement investir dans les infrastructures et le maintien de la protection sociale. Le camp républicain réclame de son côté des coupes franches dans l'assurance maladie ou les retraites.

D'autant que parmi les sept candidats restant à l'investiture dans le camp républicain, personne ne semble vraiment sortir du lot. "Comment peut-il perdre?", s'interrogeait récemment le New York Daily News. Mitt Romney, l'ex-gouverneur du Massachusetts, ou bien Newt Gingrich, ancien président de la Chambre des représentants, sont les plus candidats les plus crédibles.

Des mesures phares qui marqueront

Le discours du président américain sortant séduit même dans les rangs du centre. Des mesures emblématiques ont jalonné le mandat de Barack Obama : la réforme de l’assurance santé, la fin de la guerre en Irak mais aussi l’acceptation des homosexuels dans l’armée.

Tout cela le conforte dans les sondages mais les indicateurs économiques joueront aussi grandement dans sa réélection. Le taux de chômage des Etats-Unis est tombé en novembre à 8,6 %. Il s'agit de son niveau le plus faible depuis mars 2009.

Un autre sondage contradictoire

Ce sondage confirme la bonne marche du "président-candidat" Obama. Il faut remonter à juillet dernier pour trouver davantage de satisfaits que de mécontents vis-à-vis du président chez Gallup. Néanmoins, le camp Obama ne cède pas à l’euphorie. L’institut prévient que la marge d'erreur de ses sondages est de plus ou moins trois points.

Et selon la compilation de récents sondages par le site Internet RealClearPolitics, enquêtes pour certaines réalisées avant le dénouement de l'affrontement au Congrès, les mécontents de Barack Obama sont encore légèrement plus nombreux (48,1%) que les satisfaits (47,1%).