Sommet de Paris : le cessez-le-feu en Ukraine "globalement respecté"

  • A
  • A
Sommet de Paris : le cessez-le-feu en Ukraine "globalement respecté"
Sommet de Paris : le cessez-le-feu en Ukraine "globalement respecté" @ AFP
Partagez sur :

A l'issue d'une réunion entre Poroshenko, Poutine, Hollande et Merkel, le chef de l'Etat français a en revanche indiqué que les élections seraient reportées.

A l'issue d'une réunion sur l'Ukraine, à Paris ce vendredi entre le président Petro Poroshenko, Vladimir Poutine, François Hollande et Angela Merkel, le président français a déclaré que le cessez-le feu y était "globalement respecté". "Nous avons pu faire de nouvelles avancées et permettre qu'il n'y ait plus de victimes dans ce conflit dramatique", a également assuré François Hollande, à l'occasion d'une conférence de presse commune avec son homologue allemande. 

De son côté, Angela Merkel ajoute que le président russe s'est "engagé à ce que les conditions soient mises en place comme prévu pour que la paix progresse". "Tout revers n'est pas exclu, mais dans l'ensemble c'est très positif", s'est félicité la chancelière allemande. Le président ukrainien Petro Porochenko s'est pour sa part dit "prudemment optimiste".

Elections reportées. Les homologues franco-allemands ont en revanche indiqué que le processus de règlement du conflit ne pourrait être achevé avant la date-butoir du 31 décembre. Les élections, prévues le 18 octobre dans les régions séparatistes de l'est de l'Ukraine, devraient par ailleurs être reportées, afin "d'organiser le processus nécessaire pour les rendre incontestables". 

Le conflit en Ukraine, entamé lors de la révolution de février 2014, a fait près de 6.000 morts. Il oppose les forces régulières ukrainiennes aux forces séparatistes pro-russes qui, comme lors de l'annexion de la Crimée par Moscou, réclament le rattachement des régions de l'est de l'Ukraine à la Fédération de Russie.