"Sommes-nous en sécurité" avec Trump ? La PDG de Pepsico s'interroge

  • A
  • A
"Sommes-nous en sécurité" avec Trump ? La PDG de Pepsico s'interroge
La dirigeante de Pepsico espère que les déclarations de Trump sur les minorités ne soient que des "arguments de campagne".@ Alex Goodlett / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La PDG du groupe Pepsico se fait l'écho des inquiétudes de certains de ses employés qui s'interrogent sur leur sécurité après l'élection de Donald Trump.

"Sommes-nous en sécurité ?" : la PDG du géant américain Pepsico, Indra Nooyi, a relayé jeudi les craintes de certains de ses employés après l'élection surprise du populiste Donald Trump à la présidence des États-Unis.

La PDG espère que ces déclarations ne sont que des "arguments de campagne". "Nos employés, spécialement ceux qui ne sont pas Blancs ou qui sont LGBT [lesbienne, gay, bisexuel, transsexuel] demandent : 'sommes-nous en sécurité' ?", a déclaré Indra Nooyi, elle-même d'origine indienne, lors d'un colloque à New York. La dirigeante, qui avait pris parti pour la démocrate Hillary Clinton, a dit espérer que les déclarations au vitriol du futur président américain sur les immigrants, les musulmans ou les minorités n'étaient que de simples "arguments de campagne".

"La première chose que nous devons faire est de s'assurer que tout le monde aux États-Unis est en sécurité", a poursuivi la patronne du géant des boissons non-alcoolisées (Pepsico, Gatorade, Tropicana...) et de la biscuiterie (Frito-Lays, Cheetos, Doritos, Quaker Oats...).

Le patron de Starbucks évoque un grand nombre de "laissés-pour-compte". À ses côtés, le patron de la chaîne de cafés Starbucks, Howard Schultz, a lui estimé que la victoire de Donald Trump et de son programme protectionniste reflétaient le nombre croissant d'Américains qui s'estiment lésés par la mondialisation. Il y a "un grand nombre de gens en Amérique qui estiment avoir été laissés-pour-compte", a estimé le PDG, lui aussi ancien soutien de Hillary Clinton pendant la campagne.