Somalie : le bilan du double attentat de Mogadiscio s'alourdit à près de 300 morts

  • A
  • A
Somalie : le bilan du double attentat de Mogadiscio s'alourdit à près de 300 morts
L'explosion qui a dévasté un quartier commercial est considérée comme le pire attentat de l'histoire du pays.@ AFP
Partagez sur :

Avec plus de 300 blessés et de nombreux disparus, les autorités somaliennes craignent que le bilan de l'attentat continue de grimper.

Un total de 276personnes ont été tuées dans deux attentats au véhicule piégé samedi soir à Mogadiscio, la capitale de la Somalie, et plus de 300 autres ont été blessées, selon un nouveau bilan fourni lundi par le ministère somalien de l'Information : "276 personnes ont été tuées dans l'explosion (...) et 300 autres personnes blessées ont été admises dans les différents hôpitaux de Mogadiscio".

Deux explosions en deux heures. L'explosion d'un camion garé devant un hôtel dans le quartier K5, un secteur très fréquenté de la capitale qui abrite bâtiments officiels, hôtels et restaurants, a fait des dizaines de morts. La déflagration a fortement endommagé plusieurs édifices et mis le feu à des dizaines de véhicules. Deux heures plus tard environ, un second véhicule a explosé dans le quartier de Medina.

La marque des shebab. Ce double attentat, parmi les plus meurtriers en Somalie ces dernières années, n'a pas été revendiqué mais porte la marque des islamistes du groupe shebab, qui multiplient ce genre d'attaques depuis des mois à Mogadiscio. Les djihadistes, qui ont été contraints de se retirer de Mogadiscio en 2011, cherchent depuis dix ans à renverser le gouvernement soutenu par les pays occidentaux et à imposer en Somalie une version stricte de l'islam.