Six soldats français blessés au Liban

  • A
  • A
Six soldats français blessés au Liban
@ Reuters
Partagez sur :

Une explosion a visé un convoi de caques bleus, mardi soir.

Six casques bleus français au Liban ont été blessés mardi soir dans une explosion visant leur convoi. Ils se trouvaient dans la ville côtière de Saïda, au sud du pays. La charge était placée en bord de route, d’après les indications d’un porte-parole de l’armée.

Les faits se sont déroulés vers 18h, heure locale (17h en France). Les soldats de la Finul, force onusienne chargée de superviser le cessez-le-feu entre le Liban et Israël, se trouvaient dans un véhicule de transport de troupes. L’explosion a fortement endommagé sa partie avant, des morceaux ont été retrouvés à une vingtaine de mètres.

Parmi les cinq blessés, l’un des soldats a eu le visage brûlé et a reçu des éclats de la bombe dans l’œil. Un autre a été blessé à l’œil gauche. Les soldats touchés par l’explosion ont été amenés à l’hôpital Hammoud de Saïda.

Juppé condamne « avec la plus grande fermeté »

Alain Juppé a réagi mardi dans un communiqué, condamnant "avec la plus grande fermeté" cette attaque : "La France demande que toute la lumière soit faite sur cet attentat. Nous appelons les autorités libanaises à tout mettre en oeuvre pour que les responsables soient jugés"

La dernière attaque contre des troupes de la Finul remontait au mois de mai. Six casques bleus italiens avaient été blessés dans des conditions semblables.

La Finul a été la cible de plusieurs attentats depuis 2006, sans que les auteurs puissent être identifiés. Créée en 1978, cette force mandatée par l’ONU a vu sa mission prolongée et étendue en 2006, après l’offensive d’Israël sur le territoire libanais en réponse à des attaques du Hezbollah. Elle est actuellement composée de 13.000 hommes.