Singapour : baiser gay censuré dans la comédie musicale Les Misérables

  • A
  • A
Singapour : baiser gay censuré dans la comédie musicale Les Misérables
Image d'illustration, Les Misérables de Victor Hugo@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Des membres du public ont porté plainte après une scène montrant deux hommes s'embrasser. 

Un baiser sur les lèvres entre deux hommes dans la comédie musicale Les Misérables à Singapour a été censuré à la suite de plaintes de la part du public, ont indiqué les autorités de ce pays d'Asie du Sud-est au gouvernement conservateur.

La mise en scène a été modifiée. Les producteurs de la comédie musicale ont décidé de supprimer la séquence du bref baiser gay après avoir été mis en garde par l'Autorité de régulation des médias (MDA) que cette scène allait à l'encontre de l'évaluation "générale" du show. "L'inclusion du baiser entre personnes de même sexe n'était pas mise en évidence dans le scénario adressé à la MDA pour la classification" de la comédie, a précisé l'autorité, qui avait averti qu'elle prendrait "des mesures contre ce non-respect des conditions de la licence". Depuis le 3 juin, la mise en scène a été adaptée pour exclure le baiser gay, a déclaré à des médias locaux Moses Lye, directeur de la société organisatrice de la comédie musicale, MediaCorp VizPro.

Une législation hautement conservatrice. Ces événements interviennent quelques jours après que le gouvernement a mis en garde les sociétés étrangères de ne pas s'immiscer dans les affaires intérieures de Singapour à la suite d'un rassemblement pour la défense des droits des homosexuels parrainé par des multinationales. A Singapour, il n'existe aucune loi contre les discriminations liées à l'expression ou l'orientation sexuelle, les unions civiles entre homosexuels ne sont pas reconnues et le mariage homosexuel est interdit. Un article du code pénal considère les rapports sexuels entre hommes comme un crime.